Lettre au dernier bouquiniste de Nantes

Laurent, Je voulais te dire merci pour ton fourbis, ton bordel, tes ombres généreuses, ton antre, ton empire Nantes building, ton Brooklyn réinventé, ton refuge, ton scénario, ta palissade, ton cumulus, ton regard attentif, ta main posée sur le piano, ton ré mineur comme la tendresse, ta réserve d'espoir, ton antagonisme avec le pire, ta... Lire la Suite →

VISION DURAS, A kind of no future

Il faut avoir cru bon une seule fois d'entendre la voix de Duras, sa voix et les tourments de ces silences patiemment étagés. Écoutez, c'est une question de conscience.Guillaume Hoogveld, "Bienvenue dans le progrès," 1998, Paris.  

Albert Camus Discours de réception du prix Nobel, 1957

https://www.youtube.com/watch?v=oh1-stWb_o0 En recevant la distinction dont votre libre Académie a bien voulu m' honorer, ma gratitude était d'autant plus profonde que je mesurais à quel point cette récompense dépassait mes mérites personnels. Tout homme et, à plus forte raison, tout artiste, désire être reconnu. Je le désire aussi. Mais il ne m'a pas été possible... Lire la Suite →

Luc Dellisse #2 – L’inconfort

Dans ma lutte contre le monde, je suis sans armes et sans outils. Si j’ai eu un royaume, il est détruit depuis longtemps. Tout recommence toujours à zéro. Je m’accommode des conditions précaires de la vie. Il m’arrive même de me dépouiller de mes sauvegardes. Je cherche à rester en alerte par des moyens radicaux.... Lire la Suite →