Sur les nuages obscurs de l’Amour

  Ce texte est dédié à la présence subliminale d'Alexia Desfourneaux.   L' Amour n'est pas soumis aux rayons feu-follet ni aux flammes violettes qui détachent le bien d'un mystérieux trésor. Je n'ai rien à ajouter. Toi oui. Fin du fond les choses qui ne sont pas faciles à dire. Le reste c'est pour le... Lire la Suite →

MICHEL HOUELLEBECQ in « Les Particules élémentaires », Paris, Flammarion, 1998

« Il est difficile d’imaginer plus con, plus agressif, plus insupportable et plus haineux qu’un pré-adolescent, spécialement lorsqu’il est réuni avec d’autres garçons de son âge. Le pré-adolescent est un monstre doublé d’un imbécile, son conformisme est presque incroyable ; le pré-adolescent semble la cristallisation subite, maléfique (et imprévisible si l’on considère l’enfant) de ce... Lire la Suite →

Baudelaire / Réversibilité / Reversibility

Réversibilité Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse, La honte, les remords, les sanglots, les ennuis, Et les vagues terreurs de ces affreuses nuits Qui compriment le coeur comme un papier qu'on froisse? Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse? Ange plein de bonté, connaissez-vous la haine, Les poings crispés dans l'ombre et les larmes de fiel,... Lire la Suite →

Coordonnées confidentielles pour Happy few

Qu'on arrête avec les contingences et les spéculations, il nous faut en temps réel des nécessités pour liquider les doutes qui font le spectacle défait par son propre blason par son propre rideau. Il n'y a pas un seul mot d'ordre a exiger, les mots sont en congés, les pixels sont d'impérieuses forces de séduction... Lire la Suite →