Albert Camus Discours de réception du prix Nobel, 1957

https://www.youtube.com/watch?v=oh1-stWb_o0 En recevant la distinction dont votre libre Académie a bien voulu m' honorer, ma gratitude était d'autant plus profonde que je mesurais à quel point cette récompense dépassait mes mérites personnels. Tout homme et, à plus forte raison, tout artiste, désire être reconnu. Je le désire aussi. Mais il ne m'a pas été possible... Lire la suite →

Proust ou l’investissement dans l’Art jusqu’au don de sa vie

« L’art est […] le vrai Jugement dernier. […] [Il] est la révélation, qui serait impossible par des moyens directs et conscients, de la différence qualitative qu’il y a dans la façon dont apparaît le monde, différence qui, s’il n’y avait pas l’art, resterait le secret éternel de chacun. Par l’art seulement nous pouvons sortir... Lire la suite →

Article mis en avant

Beau comme Baudelaire

« J'ai trouvé la définition du Beau, - de mon Beau - . C'est quelque chose d’ardent et de triste, quelque chose d'un peu vague, laissant carrière à la conjecture. Je vais, si l'on veut, appliquer mes idées à un objet sensible, à l’objet, par exemple, le plus intéressant dans la société, à un visage de... Lire la suite →

Laurent Terzieff a disparu

Dans l’ombre, une parole* Tout commence par la nuit, une nuit de suie qui macère dans un trou de silence, rien n’éclaire cet abîme où le vide semble régner, on attend, vaguement inquiet, et puis soudainement une douche de feu coulant sur les épaules de Laurent Terzieff : c’est la nuit qui s’immole.« Ce qu’il y a ? Je... Lire la suite →