Julien Mérieau / Extrait Journal Mulot (2003/2019)

Entre ouvrir la fenêtre, humer le pur dehors, ce parfum n'est pas fabriqué. Convoquant toute mémoire cette odeur frappe l'esprit, source du sentiment, en amont de toute orfèvrerie future. Ce frais soudain, c'est l'odeur de la vie, des arbres, des fleuves, de la pluie, au fond c'est l'odeur de l'air, des immensités et son message... Lire la suite →

Coordonnées confidentielles pour Happy few

Qu'on arrête avec les contingences et les spéculations, il nous faut en temps réel des nécessités pour liquider les doutes qui font le spectacle défait par son propre blason par son propre rideau. Il n'y a pas un seul mot d'ordre a exiger, les mots sont en congés, les pixels sont d'impérieuses forces de séduction... Lire la suite →

Luc Dellisse #2 – L’inconfort

Dans ma lutte contre le monde, je suis sans armes et sans outils. Si j’ai eu un royaume, il est détruit depuis longtemps. Tout recommence toujours à zéro. Je m’accommode des conditions précaires de la vie. Il m’arrive même de me dépouiller de mes sauvegardes. Je cherche à rester en alerte par des moyens radicaux.... Lire la suite →