CQFD#4

Je perds la vue en double aveugle je me machine aux ciseaux sculpté comme un Klimt un Schiele paranoïaque perdant patraque pour finir dans le noir pour luire dans un dortoir toujours que revienne l’Enfance À Charlotte H Guillaume HOOGVELD @2013 Droits réservés©

Un jour disparaître

Un jour comme celui-ci j'ai bravé la vie Traquant l'épaisseur du jour Épiant les défis du possible L'épaisseur infinie de l'infime La porte étroite & le contour illimité Filant                     Libre étoile Dans le creux de la toile Comme Van Gogh et ses huiles délicieuses Aux caresses capricieuses Un jour comme celui-ci qui n'a jamais existé.... Lire la suite →