Julien Mérieau / Extrait Journal Mulot (2003/2019)

Entre ouvrir la fenêtre, humer le pur dehors, ce parfum n'est pas fabriqué. Convoquant toute mémoire cette odeur frappe l'esprit, source du sentiment, en amont de toute orfèvrerie future. Ce frais soudain, c'est l'odeur de la vie, des arbres, des fleuves, de la pluie, au fond c'est l'odeur de l'air, des immensités et son message... Lire la suite →

André Breton / Nadja

À Julien Mérieau, Nantes : peut-être avec Paris la seule ville de France où j'ai l'impression que peut m'arriver quelque chose qui en vaut la peine, où certains regards brûlent pour eux-mêmes de trop de feux, où pour moi la cadence de la vie n'est pas la même qu'ailleurs (…) où un esprit d'aventure au-delà... Lire la suite →