Ferré le fat contre Breton le pape

Suite à un échange téléphonique revigorant où j'ai accusé la "possession" de cet article dans mes archives,  j'adresse mon amitié pile et face à Alain B. dont l'anonymat nous paraitra partagé...   Lettre à l’ami d’occasion Cher ami, Vous êtes arrivé un jour chez moi par un coup de téléphone, cette mécanique pour laquelle Napoléon... Lire la suite →

Soupir

Apollinaire part en pleurant Lou n'existe plus a-t-il soupiré Il cantine dans les soupes populaires le soir dans les tranchées la déception est saisissante et amère comme partout dans les artères de la vie qui bat son vide au poignet déchiqueté de ma montre il y a l'index des mots de chagrins ou vas-tu satellite... Lire la suite →

SARTRE et CAMUS / Les faux frères

L'IMPOSSIBLE DIALOGUE ENTRE CAMUS ET SARTRE La critique féroce et injuste de l’Homme révolté par Francis JEANSON, dans Les Temps Modernes en 1951, revue dirigée par Sartre mettra un terme définitif aux relations de Camus avec Sartre. Jeanson reproche à Camus d’adopter la position d’un intellectuel au dessus des conflits réels. Il qualifie sa révolte... Lire la suite →

Lettre de Léon Bloy à Johanne Molbech – 29 août 1889

  “L'expérience de la vie m'a démontré qu'il ne faut jamais livrer son âme aux intelligences inférieures.” Mademoiselle, Je me sens aujourd’hui invinciblement poussé à vous écrire, je vous prie de n’en être pas révoltée. Les deux ou trois heures de notre causerie d’hier m’ont fait, en vérité, un bien immense et je sens le... Lire la suite →

Guillaume par William Ashtray #1

Guillaume si tu t’appelles encore Guillaume Si tu existes encore Guillaume, ne te fais plus jamais dicter ta vie par quelqu’un Quelqu’un - les autres sont des fantômes - Sauve ta peau Tes parents sont morts à toi-même sans le savoir sans le vouloir – tu pardonnes - Tu n’as jamais cessé de t’excuser d’être... Lire la suite →