Soupir

Apollinaire part en pleurant Lou n'existe plus a-t-il soupiré Il cantine dans les soupes populaires le soir dans les tranchées la déception est saisissante et amère comme partout dans les artères de la vie qui bat son vide au poignet déchiqueté de ma montre il y a l'index des mots de chagrins ou vas-tu satellite... Lire la suite →