@ MVK Passe le temps restent la fièvre et l’harmonie des Chants

À celle qui a toujours su être là, même dans mes abimes, MVK, ma confidente de toute intensité. Il va venir le temps est soutiré il va venir le temps est suspendu aux étrennes des privilégiés qui passent à travers vallées mont et massifs en se parant de longs manteaux lascifs sans avoir la force... Lire la suite →

Henri Michaux – Repos Dans Le Malheur (1938)

  Le malheur, mon grand laboureur, Le Malheur, assois-toi, Repose-toi, Reposons nous un peu toi et moi, Repose, Tu me trouves, tu m’éprouves, tu me le prouves. Je suis ta ruine. Mon grand théâtre, mon havre, mon âtre, Ma cave d’or, Mon avenir, ma vraie mère, mon horizon. Dans ta lumière, dans ton ampleur, dans... Lire la suite →