PHILIPPE MURAY / Désaccord parfait

La perspective de pouvoir me désolidariser encore de quelques-unes des valeurs qui prétendent unir tant bien que mal cette humanité en déroute est l’un des plaisirs  qui me tiennent en vie. Quand les professeurs de vertu et anhistorique racolent dans les médias ; quand n’existe plus d’ardeur pour ce qui relève de la noyade dans... Lire la suite →

SARTRE aux Fenêtres de Mallarmé

Fils et petit-fils de fonctionnaire, élevé par une regrettable grand-mère, Mallarmé sent croître en lui de bonne heure une révolte qui ne trouve pas son point d’application. La société, la nature, la famille, il conteste tout, jusqu’au pauvre enfant pâle qu’il aperçoit dans la glace. Mais l’efficacité de la contestation est en raison inverse de... Lire la suite →

Pessoa / Passage des heures/ Texte intégral

              Je porte dans mon cœur comme dans un coffre impossible à fermer tant il est plein, tous les lieux que j’ai hantés, tous les ports où j’ai abordé, tous les paysages que j’ai vus par des fenêtres ou des hublots, ou des dunettes, en rêvant, et tout cela,... Lire la suite →

Serge Rivron, journal inédit / Sous les pavés les profiteurs

                        Ils étaient vingt et cent, ils étaient des millions, les babyboomers, les enfants de la Victoire et de l'opulence retrouvée ! Quand ils eurent 18 ans, 20, 25 à peine, ils ont inventé, lassés qu'ils étaient d'un monde hypocritement moraliste, scandaleusement consumériste à... Lire la suite →