Baudelaire / Réversibilité / Reversibility

Réversibilité Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse, La honte, les remords, les sanglots, les ennuis, Et les vagues terreurs de ces affreuses nuits Qui compriment le coeur comme un papier qu'on froisse? Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse? Ange plein de bonté, connaissez-vous la haine, Les poings crispés dans l'ombre et les larmes de fiel,... Lire la suite →

T.S. Eliot / The Love Song of J. Alfred Prufrock

Pour Michèle Loyer qui depuis sa rive gauche m'avait ouvert une fenêtre si intense et esthétique en me lisant des extraits de ce poème qui rassemble toutes les natures vives du monde, à la limite de son propre silence ! Let us go then, you and I, When the evening is spread out against the... Lire la suite →

ARAGON / Prose du Bonheur et D’elsa

Sa première pensée appelle son amour Elsa L'aurore a brui du ressac des marées Elsa Je tombe Où suis-je Et comme un galet lourd L'homme roule après l'eau sur les sables du jour Donc une fois de plus la mort s'est retirée   Abandonnant ici ce corps à réméré Ce cœur qui me meurtrit est-ce... Lire la suite →

TZARA / Extraits par milliers de voyages à parcourir dans l” Homme Approximatif” (1925-1930)

même sous l’écorce des bouleaux la vie se perd en hypothèses sanglantes où les pics picorent des astres et les renards éternuent des échos insulaires mais de quelles profondeurs surgissent ces flocons d’âmes damnées qui grisent les étangs de leur chaude paresse est-ce le cygne qui gargarise son blanc d’eau blanc est le reflet dont... Lire la suite →