ARAGON / Prose du Bonheur et D’elsa

Sa première pensée appelle son amour Elsa L'aurore a brui du ressac des marées Elsa Je tombe Où suis-je Et comme un galet lourd L'homme roule après l'eau sur les sables du jour Donc une fois de plus la mort s'est retirée   Abandonnant ici ce corps à réméré Ce cœur qui me meurtrit est-ce... Lire la suite →

In memoriam Paul Celan, Fugue de mort (Todesfuge)

Lait noir du petit jour nous le buvons le soir nous le buvons midi et matin nous le buvons la nuit nous buvons et buvons nous creusons une tombe dans les airs on y couche à son aise Un homme habite la maison qui joue avec les serpents qui écrit qui écrit quand il fait... Lire la suite →

TZARA / Extraits par milliers de voyages à parcourir dans l” Homme Approximatif” (1925-1930)

même sous l’écorce des bouleaux la vie se perd en hypothèses sanglantes où les pics picorent des astres et les renards éternuent des échos insulaires mais de quelles profondeurs surgissent ces flocons d’âmes damnées qui grisent les étangs de leur chaude paresse est-ce le cygne qui gargarise son blanc d’eau blanc est le reflet dont... Lire la suite →

Proust / L’œuvre mise à nue

« Que celui qui pourrait écrire un tel livre serait heureux, pensais-je, quel labeur devant lui ! Pour en donner une idée, c'est aux arts les plus élevés et les plus différents qu'il faudrait emprunter des comparaisons ; car cet écrivain, qui d'ailleurs pour chaque caractère en ferait apparaître les faces opposées, pour montrer son... Lire la suite →

Gaston Miron / Je t’écris

  Guillaume HOOGVELD Droits réservés© Je t'écris pour te dire que je t'aime que mon coeur qui voyage tous les jours — le coeur parti dans la dernière neige le coeur parti dans les yeux qui passent le coeur parti dans les ciels d'hypnose — revient le soir comme une bête atteinte Qu'es-tu devenue toi... Lire la suite →

Article mis en avant