Manifeste de Martine Plaucheur ou la Fierté des Gueux…Ou comment rendre justice au peuple des ombres.

La fierté, au sens du « pride » anglais, c’est cet acte subversif par lequel les exclus transforment la honte dont la société les affuble en dignité, et reprennent la maîtrise de leur destin. Nous les gueux, les déclassés, les obscurs, à qui le système interdit tout succès trop éclatant pouvant faire ombrage à ses... Lire la suite →

Echiquier mat

L’Amour ou l'infini relative illusion de partager une même position sur un échiquier implacable qui se parerait de mille couleurs indices de la douleur Bill ASHTRAY 2013©

Enfants & Figurants

A la Mémoire de Marcel Proust   La Vérité sort toujours des mécréants, qui hantent leurs peines, restés accrochés dans le seul viatique qui nous a fait longtemps signe. Nous ne pouvons plus nous accomplir comme des enfants. Assis sur nous mêmes, seulement figurants,  nous réfléchissons la mémoire, qui devant nous, s’accomplit encore Et nous... Lire la suite →

Écrire contre Soi

Pour mon Alter-Ami, William Pour notre Amitié féconde J’ai toute ma santé malgré le fracas... Je sens le vide à une heure dépassée, détruite, chaque seconde millimétrée et puis je retourne ma veste j’embrasse une femme, avez-vous eu le temps de me parler ??? Avez-vous eu le temps instantané votre café est servi, l’avion rate son... Lire la suite →

Chronos sauvage

Il ne faut pas que je dépasse mon propre tempo intérieur, mon chronos sauvage afin que la durée que j'investis ne s'étende en territoire ennemi Le temps me repousse aux marges une inertie circulaire parfaitement huilée et une concentration de flux à peine contenu dans un espace sécurisé

Un jour nous sommes tombés du paradis

Un jour, nous sommes tombés du ParadisPar Yann BOUVARD          Un jour, nous sommes tombés du Paradis.        Bien avant l'arrivée dans ce monde étrange et teinté d' exotisme, nous avions déjà choisi avec beaucoup de précaution nos vêtements: certains pour les étés irradiés du soleil, d’autres pour les hivers brumeux, fades et tristes. En effet,... Lire la suite →

Mise au poing

Il n'y a pas de luttes des classes VIOLENCE Il n'y pas davantage de racisme Il y a en revanche, en sombres revanches Une lutte des corps constitués, Une lutte des structures psychologiques Qui se meuvent en corps sociaux.   Bill ASHTRAY©

Expériences Textuelles

_J'étais sous l'emprise de la Réalité impérieuse et partiale, et la Littérature m'est apparue rapidement comme le seul refuge à une lucidité formelle toute puissante_ http://www.youtube.com/watch?v=U0Tb4YDU1AY