Guillaume par Thomas SCHLESSER

Guillaume La fièvre coulée dans l'intaille Et un mot-clef en suspens Dans le vide des serrures Une agonie à porter de main Tu succombes à l'apnée des fictions Au devant des solitudes, les méridiens t'appellent et tu réponds par la peur Les ascèses corrompent ta voix Les harmoniques s'éclipsent quand tu dénatures les pertes Tes... Lire la suite →

Fraternité

Pour mon frédo Discret, mais sûr, Aux émotions paradoxales et précieuses… Je ne saurais habiter l’Homme Sans oser le devenir L’avenir est ponctué de points de sutures points suspendus de contrôles Postes-frontières Où il est bienvenu et conseillé de feindre l’anonymat Aujourd’hui Mais hier aussi Je suis interdit d’indécision Et mon instinct se replie dans... Lire la suite →

Hommage à THOMAS SCH.

Tom, espèce de sale glaïeul, troène en basse-cour, photographe mondain, heureusement que ta silhouette, que dis-je, ta stature ressemble plus à un peuplier qu'à un oncle Picsou de Dysneysland. Quand est-ce qu'on part, Tom ? JE vais te dire pourquoi je reste ; tu m'as dit un jour : "je hais les départs" ; et... Lire la suite →