Xavier VILLAURRUTIA / Un spectre majeur de la création assigné à l’ombre dont il est le moment d’aveugler de lumière.

NOCTURNE PEUR Le silence le bruit et le temps et le lieu : tout au cœur de la nuit vit un doute secret. Immobiles dormeurs ou veilleurs somnambules nous ne pouvons rien faire à l’angoisse cachée. Et fermer les yeux dans l’ombre ne suffit pas ni les plonger dans le sommeil pour ne plus regarder,... Lire la suite →