Parce qu’il ne faut pas retenir sa vie.

                          Parce que c'était ailleurs Parce que c'était précisément Comme souffle le temps Parce que j'aimais trop le bonheur tout en craignant la Vie Son rythme presto lento et ses coups kilométriques Le legato élancé des morsures de l' été Parce que j'aimais... Lire la suite →