« Le monde n’est plus digne de la Poésie. »*

Houellebecq-poésie2

La durée du vide est très longue oblongue

Surtout dans le paradoxe des angles

Longue

Avant de toucher l’Attaque

Le passage est une fulgurance

Une bombe de bonheur saturée de semtex

La plus puissante source de chaleur de ce monde

Pas le temps pour la pâleur

Pas le temps pour la moindre frayeur

Je reviens ici pour vous témoigner

Moi qui ne suis pas de ce monde

Que l’avenir est une source impensable de satiétés

Mon espérance

Ce cri qui me violente

Et qui s’adoucit

En pénétrant

Dans le point totalement fixe de la Vie

Guillaume HOOGVELD @2013 Droits réservés© excepté le titre « Le monde n’est plus digne de la poésie » par Michel Houellebecq*.

Partagez moi
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •