Archive for avril, 2011

Suite de Stradivarius solitaire

Posted in POESIE LIVE - NOUVELLES PRODUCTIONS de Guillaume HOOGVELD on avril 27th, 2011 by admin – 13 Comments

DSC00195 copie HOOGVELD, Sous la vitesse de la marche ©

Temps-réels insolites

satellites solitaires

Un son de Stradivarius venu de partout qui vient déchirer le panorama des ombres silencieuses

Nous sommes tous les deux forces de présence négociant nos identités repliées multiples

Mais le corps n’est pas fait pour les chiens

Les cages dorées les cages d’acier platines émaillés

N’auront jamais le goût l’instinct de nos deux libertés

Détonateurs adossés aux ennuis des rases-ciels qui se font péter la farine

Comme un happening de Warhol le troisième jour après la mort

L’air hagard d’une nuit de parano sur la toile

De la cendre dans tes cheveux

Le corps incarcéré dans une posture asthmatique

absorbant cette avarie qui n’aura pas d’aveux

Dégoulinant d’instinct vers la sortie de secours en haute définition

Ce cœur corrigé par les appels de détresse

L’amertume de ne vivre qu’une fois et une seule fois pour soi………………

Guillaume HOOGVELD pré-2009 © RE-Post 2011©

MACHINATION

Posted in NOUVEAUX FORFAITS TEXTUELS des membres on avril 11th, 2011 by admin – Commentaires fermés sur MACHINATION

POUR WILLIAM, un résistant de talent

le looser est la fabrication la plus inqualifiable et

aussi “touchante” que les sociétés occidentales et la consommation-

bavoir ont pu bon gré mal gré mettre au monde. En 30 ans, avec un embarras qu’il a fallu maitriser par

l’abêtissement de l « Entertainment » (les Usa et leur sagesse antique) et du loisir-guimauve du parc à « canalisation nerveuse » d’autres

dérivatifs anxiolytiques sont venus hanter les parkings d’usines à carton-kit dans un décor de va et

vient d’échangeurs hybrides innommables.

Longtemps, le looser a pourtant rêvé du progrès peut-être même avant d’imaginer sa propres ascension

sociale ou gratification narcissique.

Marx, Debord, Houellebecq, l’ont très bien analysé et c’est parce que je tiens encore à étendre mes

propriétés d’Homme que je ne peux plus les lire sans un sentiment de danger et de menace immédiat.

Je suis devenu lâche certes, mais pas au point de brouter de la barbe à papa avec Picsou…

BAUDRILLARD Dernier instantané

Posted in La disparition du Réel on avril 3rd, 2011 by admin – 50 Comments

Bernard Stiegler analyse la bêtise devenue généralisée dans les sociétés occidentales

Posted in VIDEOS STREAM BAZAAR on avril 3rd, 2011 by admin – 266 Comments

%d blogueurs aiment cette page :