Ligne de fuites

 

breakingspace

 

La curiosité ne regarde que vous.

je ne suis jamais pensé encor moins senti étranger mais unique , oui et différent, je le crains, ce qui est mis en valeur par ceux qui n’ont pas le courage de sortir des ornières morales, légales, sociales

Avoir le regard oblique : celui déjà ailleurs, mais sans aucune ligne de fuites.

Tout ce  que j’ai écrit de plus  beau, d’espérant, de dénoué, c’est triste, mais je l’ai fait dans un état sordide,  paranoïaque, chimérique crasseux,je dois le concéder, même si c’est (pas?) du propre. D’ailleurs sur mon clavier, la nicotine remplace la nomination des touches alphanumériques.
Ecrire c’est de la sueur et de la douleur et surtout tout sauf du travail. Tous les écrivains expient leurs marges.

 

Et les Poètes en font des chants.AMEN

Partagez moi
  •  
  •  
  •  
  •