A un coup de dés du Hasard

Même dans mes nombreux états seconds, je n’oublie pas que je suis le premier sur la liste.

Blacklist ?

J’ai joué à la roulette, mais le noir a toujours détrôné mon rouge, mon sang rouge foncé, assoiffé d’oxygène que je jouais éperdument, frénétiquement ; le rouge que je pariais quand je n’avais plus rien à perdre quand tu t’en allais avant que la boule fasse tomber son couperet et que la Destinée nous donne encore une chance. Cette chance que tu m’as refusée.

Alors, les jeux sont faits ? Dis ?

Bill Ashtray 2007 ©

Partagez moi
  •  
  •  
  •  
  •